Un traitement aux effets prometteurs

Une thérapie expérimentale donne des résultats encourageants contre la forme la plus fréquente de cancer du poumon chez des malades ayant un profil génétique particulier.

Une molécule est capable de cibler une anomalie très spécifique du fonctionnement des cellules dans un certain type de cancer du poumon, une nouvelle connaissance jugée très importante par ses découvreurs.

Le traitement à la molécule crizotinib, développé par la pharmaceutique américaine Pfizer, cible l’enzyme ALK (anaplastic lymphoma kinase), qui joue un rôle primordial dans la croissance des cellules cancéreuses.

Pour lire la suite de l’article, cliquez ICI

Source : ICI Radio-Canada