Une thérapie bloque le cancer agressif du poumon pendant deux ans

Une nouvelle thérapie ciblée arrête pendant plus de deux ans la progression d’une forme agressive du cancer du poumon, soit près de trois fois plus longtemps que le traitement de référence actuel, selon les résultats d’un essai clinique publiés lundi.

L’Alecensa (alectinib), des laboratoires helvétiques Roche, a ainsi bloqué 15 mois de plus la prolifération de ce cancer pulmonaire non à petites cellules (CPNPC) avec la mutation génétique ALK, que le Xalkori (crizotinib) du concurrent américain Pfizer, montrent les données de cette étude menée avec 303 patients.

Dre Alice Shaw, directrice du service de cancérologie thoracique au Massachusetts General Hospital à Boston, a mené cet essai clinique de phase 3 dont elle a présenté les résultats à la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le plus grand colloque mondial sur le cancer.

Pour lire l’article, cliquez ICI

Source : TVA Nouvelles.ca