Le Portail d’échange des savoirs du RIUPS, une TIC au service des milieux cliniques

Sous le thème «La pratique infirmière en santé mentale à l’heure des TIC – Technologie de l’Information et des Communications», se tenait les 29 et 30 mai dernier, le 31e colloque de l’Association québécoise des infirmières et infirmiers en santé mentale. Ce colloque s’avérait une belle opportunité pour faire connaître les travaux du Réseau infirmier, un partenaire de soins (RIUPS), puisqu’il visait à présenter des initiatives novatrices et faire découvrir les nombreuses possibilités qu’offrent les TIC pour soutenir la pratique infirmière.

Janique Beauchamp, conseillère clinicienne en soins infirmiers spécialisés et utilisatrice de connaissances à l’Institut Universitaire de Santé mentale de Montréal, et moi-même, avons présenté la communication «Le Portail d’échange des savoirs du RIUPS, une TIC au service des milieux cliniques». Nous avons, entre autres, présenté les trois espaces d’échanges au cœur du portail : l’espace documentaire voué au dépôt d’articles scientifiques et au partage de lignes directrices, l’espace de coconstruction servant à travailler conjointement avec les équipes sur de nouvelles pratiques et l’espace d’échanges, comme ce blogue, pour transmettre entre nous de bons coups et des nouvelles.

Une trentaine de personnes ont assisté à la conférence et de nombreux échanges constructifs en sont ressortis. Les participants ont demandé si le Portail aurait une application mobile pour les tablettes ou les téléphones intelligents. Dans la conception du site Internet, ces éléments ont été considérés et nous y travaillons actuellement. D’autres participants ont demandé comment nous ferons vivre le Portail afin d’avoir des publications et des visites régulières sur le site. J’ai répondu que la vie sur le Portail ne dépendait pas uniquement de l’équipe de chercheurs, mais de tous les membres impliqués dans le projet.

Qu’en pensez-vous? Quelle sera votre implication sur le Portail? Quelles sont vos idées? Laissez-nous-le savoir dans les commentaires ci-dessous.

Isabelle Brault, infirmière, PhD, co-chercheure principale au RIUPS