Mourir à la maison : les retards du Québec

Environ un Québécois sur dix meurt à la maison. En Colombie-Britannique, par exemple, c’est deux fois plus. Québec et le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, veulent que cela change. Le reportage de Davide Gentile présente la docteure Marie-Hélène Marchand qui s’occupe des patients voulant mourir à domicile, comme le cas d’André et Rosane sa conjointe.

Pour voir le reportage, cliquez ICI

Source : ICI Radio-Canada