Les défis de l’évaluation psychologique en contexte oncologique

Mme Clarisse Defer, psychologue et superviseure au programme d’oncologie de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont
(CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal), Mme Marie-Solange Bernatchez, étudiante au doctorat en psychologie à l’Université Laval et interne en psychologie au programme d’oncologie de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, en collaboration avec M. Robert Langlois et M. Jimmy Théberge, ont publié Les défis de l’évaluation psychologique en contexte oncologique dans le dossier Cancer et psychologie de la revue Psychologie Québec du mois de mai 2016.

Les auteurs soulignent que le psychologue qui réalise une évaluation en contexte oncologique aura pour défi de s’intéresser à la fois à la personne touchée par le cancer dans son ensemble, aux particularités de la maladie, aux spécificités des traitements oncologiques et à la présence d’effets secondaires susceptibles d’induire ou d’exacerber un défi psychologique. L’intégration de l’ensemble de ces dimensions et l’attention portée aux aspects différentiels du diagnostic lui permettront d’établir un plan d’intervention spécifiquement adapté aux besoins de la personne qui le consulte.

Pour lire Les défis de l’évaluation psychologique en contexte oncologique

Source : DOSSIER Cancer et psychologie dans Psychologie Québec, vol. 33, no 3 | 27

Le Réseau infirmier, un partenaire de soins (RIUPS) remercie Mme Clarisse Defer qui nous a proposé cet article.