La psychose avant le cancer

Une femme souffre d’un grave cancer qui pourrait la tuer dans six mois, mais son esprit lui dit qu’elle n’est pas malade, et refuse tout traitement. Coincés entre le droit individuel, l’éthique et l’aide à une personne en danger, les psychiatres demandent au tribunal de leur permettre de traiter la patiente contre son gré. En attendant, les médecins espèrent qu’elle prenne une décision éclairée sur son avenir.

Pour lire la suite, cliquez ICI

Source : La Presse.ca