KDOG: le flair de chiens pour détecter le cancer du sein?

À Paris, une branche de l’Institut Curie travaille très sérieusement sur un projet-pilote baptisé «KDOG». La recherche n’en est qu’au stade expérimental. Mais les résultats, s’ils s’avèrent probants, pourraient offrir une solution de rechange douce, simple et peu coûteuse à la mammographie avec des chiens qui dépistent le cancer du sein avec leur odorat.

Le principe est simple: la patiente dépose des lingettes sur ses seins pendant la nuit, lesquelles vont absorber les composés volatils odorants présents dans la sueur. L’odeur de la lingette est ensuite soumise, à travers un «cône», au chien dressé spécialement pour l’exercice, qui détectera l’odeur de la tumeur, parmi d’autres lingettes «saines».

Pour lire l’article, cliquez ICI

Source : La Presse.ca