À propos des planifications de congé et transitions de soins oncologiques!

Nous vous invitons, cette semaine, à consulter un article de Fitch et collaborateurs (2003) qui présente les résultats d’une étude qualitative menée auprès de dix-huit femmes ayant reçu un diagnostic de cancer de l’ovaire. Trois grands thèmes de préoccupation ont été dégagés : les plans de traitements initiaux ont été bouleversants pour les participantes; elles ont peu participé à la prise de décision initiale concernant leurs traitements (ex. peu de préparation, manque d’information) et ont souffert de nombreux effets secondaires et complications (ex. difficultés au niveau de la gestion des symptômes). Les participantes ont dû, en plus, composer avec les déplacements requis pour les traitements et les  longues périodes de temps passées dans l’établissement lors des traitements, ce qui limitait leurs capacités à se consacrer à leurs responsabilités ménagères et familiales. Les auteurs discutent du rôle que peut tenir l’infirmière en soutien aux patientes.

Titre de l’article : Le vécu du cancer ovarien : les perspectives des femmes sur le traitement et la prise de décision thérapeutique